Pour sa production estivale 2010, la compagnie de théâtre La Chant’Amuse nous plonge dans la vie de monteurs de ligne nord-côtiers avec une comédie à suspense haute en couleurs : Haute Tension.

 Comédie à suspense

Trois monteurs de ligne, délinquants au travail, sont menacés de travailler à Kuujjaq, en cas de récidive. Malgré leur bonne volonté, ils vivront des péripéties qui les conduiront sur les traces d’étranges croisiéristes. Danger, délinquance et étrangeté sont au rendez-vous. Matière à suspense !

Texte de Josée Girard

Auteure, comédienne, metteure en scène et directrice artistique, Josée Girard se définit avant tout comme une artiste professionnelle interpellée par l’être humain aux prises avec des épreuves permettant au processus de résilience d’opérer. Le CALQ lui décerne le Prix à la création artistique en région le 6 juin 2009. Le mois suivant, ce même organisme lui octroie une bourse pour l’écriture de Haute Tension, pièce commandée, produite et diffusée par La Chant’Amuse.

Habituée à la commande d’oeuvre, Josée Girard aime mettre les personnages en situation de « danger ». Avant tout, l’électricité, par ses arcs et ses décharges électriques, ses courts-circuits, ses pannes d’électricité, son voltage et ses dangers, est une source d’énergie qui suscite l’imaginaire de cette auteure. Lorsque s’y ajoutent la paranoïa de l’espionnage, il y a de quoi provoquer un court-circuit, peut-être même une panne de courant !

Lorsque madame Girard a commencé son travail de réflexion quant à cette pièce, certaines pistes d’écriture, tels les mécanismes du suspense, se sont pointées naturellement : l’effet d’anticipation, la dramatisation d’une situation, l’effet parallèle, la notion de temps, le faux coupable, l’effet de surprise, le double enjeu. Bien sûr, le récit entrecoupé d’envolées et de digressions n’échappe pas aux dialogues rythmés ponctués d’entrées et de sorties très calculées. Matière à suspense !

Mise en scène de Jean-Claude Rochette

Issu d’une famille d’artistes de la Côte-Nord, Jean-Claude Rochette est habitué à tout ce qui touche la scène. Tôt, il apprend les rudiments du métier de comédien. Solide et vif improvisateur, il cofonde la ligue d’improvisation de Baie-Comeau, parallèlement il s’initie à la sonorisation.

Son polyvalent itinéraire le conduit à participer à la mise en scène du Trésor vert, produit par Théâtre Myrica. Son talent dans ce domaine se révèle. La mise en scène, la conception sonore, les éclairages et la direction technique lui sont confiés par la suite pour orchestrer Haute Tension. Dans ce cas, monsieur Rochette prévoit diriger son travail vers un jeu juste provoqué par la situation des personnages.

« J’aime beaucoup travailler avec Jean-Claude, expliquait l’auteure, puisqu’il «tord» le texte pour l’emmener plus loin. J’ai pu le réaliser la première fois lorsque nous avions travaillé sur Trésor Vert, une pièce que j’avais coécrite avec Claire Du Sablon. Par son travail de mise en scène, il nous avait fait découvrir une nouvelle perspective à notre oeuvre. »

Comédiens bien encrés en sol nord-côtier

Une belle distribution de six comédiens professionnels nous fera vivre toute une gamme d’émotions cet été. Leurs noms seront familiers à nos oreilles puisque certains d’entre eux sont originaires de la région : Daniel Rochette, Daniel Ongaro et Mélody Minville. Messieurs Rochette et Ongaro faisaient partie de la distribution de Pieds nus dans le parc l’été dernier. Lors de l’édition 2009 du Boisé enchanté, Vicky Gabrielle Perreault s’est fait remarquée. Les autres membres de la distribution ont également pu se faire connaître en sol nord-côtier en participant à une autre production antérieure de la Chant’Amuse, il s’agit de Talia Hallmona et de Nicolas Germain-Marchand, que nous avons pu voir dans la pièce Mouton Noir, présentée en 2008.

-30-

Source et informations : 
Anne-Marie Gagnon
Agente de communication

 

 

Baie-Comeau le 12 juin 2010 - La Chant’Amuse s’associe à La Cache d’Amélie, à l’Hôtel Le Manoir de Baie-Comeau et au Jardin des glaciers pour offrir quatre forfaits à sa clientèle de la saison estivale 2010.

Quatre forfaits

Soucieuse de contribuer à dynamiser l’économie culturelle et touristique de son milieu, La Chant’Amuse a approché ces divers partenaires. L’aventure a débuté en août 2009 alors que l’organisme culturel a contacté La Cache d’Amélie, relais gourmand, pour un forfait souper théâtre. Ainsi, après avoir dégusté un repas gastronomique de trois services, les spectateurs ne seront qu’à deux pas pour assister à la pièce «Haute Tension ». De fil en aiguille, l’idée d\'un forfait ajoutant un coucher et un déjeuner est venue. L‘Hôtel Le Manoir, avec sa vue sur le fleuve, était l’endroit tout désigné pour héberger les amateurs de culture de la région, d\'autres coins de la province, du pays et de l’étranger. Par la suite, il a été question d’un forfait avec un attrait touristique. L’équipe de cette compagnie de théâtre a donc rencontré celle du Jardin des glaciers. Il a alors été conclu que deux des trois zones de ce lieu touristique portant sur la dernière glaciation, soit de la Zone Spectacle : L’Aventure boréale 20,000 ans sous les glaces et de la Zone Nature : la Vallée des coquillages – serviraient à l’élaboration de deux autres forfaits.

Nom des forfaits

Étant donné que la thématique de la pièce de cet été est l’électricité, La Chant’Amuse s’en est inspirée pour nommer ces quatre forfaits. Le forfait souper théâtre s’intitule donc le «forfait Court-Circuit» pour imager à l’aide de l’arc électrique, entre autres, la proximité et surtout le plaisir électrisant des sens. Les deux forfaits attrait touristique souper théâtre se distinguent par leur nom respectif. Celui de la Zone Spectacle a pour nom le « forfait Turbine » en raison du mouvement du tourbillon de l’eau à la fonte des glaces et celui de la Zone Nature, le «forfait Pylône» à cause des liens, des «fils», à établir entre la présence de ces coquillages et la fonte des glaciers. De son côté, le forfait comprenant attrait touristique souper théâtre coucher et déjeuner s’appelle le «forfait Haute Tension» de sorte à illustrer le plein d’énergie après une nuit et un déjeuner à entendre le bruit de la mer.

Coûts des forfaits

Ce partenariat permet de propose des forfaits à prix avantageux. En ce qui concerne le « forfait Court-Circuit », son coût est de 60 $. Le «forfait Turbine» est offert à 85$ tandis que le «forfait Pylône» est à 80$. Les montants de ces trois forfaits comprennent les taxes et le service, les boissons sont toutefois en supplément. Pour le «forfait Haute Tension», le tarif de la nuitée en occupation double (service compris), qui est de 169.31 $ avec taxes, s’ajoute au prix du «forfait Turbine» et du «forfait Pylône». Afin d’obtenir de plus amples informations, il sera possible de consulter le site Web www.chantamuse.com ou de téléphoner à la billetterie au 418 296-8322 ou au 1 877 389-8314 à compter du 22 juin prochain.

Professionnalisme, qualité et vue sur le fleuve

Qu’ont en commun ces quatre partenaires ? En plus d’avoir tous une vue sur le fleuve, ils offrent à leur manière un produit professionnel de haute qualité au public de la comédie à suspense «Haute Tension», où danger délinquance et étrangeté sont au rendez-vous !

-30-

Source :
Madame Josée Girard
Directrice artistique

Information :
Madame Anne-Marie Gagnon
Responsable des communications

 

Baie-Comeau, le 20 janvier 2010 – Le séjour de la pièce de théâtre Sacré Coeur du Nouveau Théâtre Expérimental dans l’enceinte du Théâtre de Baie-Comeau inspire le prochain Prose-Café, intitulé L’homme de la démanche, présenté le mardi 2 février à 20 h.

Sans port d’attache, à l’image des Robert Claing, Robert Gravel, Alexis Martin, Pol Pelletier, Anne-Marie Provencher et Jean-Pierre Ronfard, le Nouveau Théâtre Expérimental (NTE) continue d’explorer et d’innover à la guise de son inspiration afin de créer diverses expérimentations. Il est difficile de dissocier le NTE de Robert Gravel. En effet, cet homme de théâtre, dont la carrière s’est dessinée sous le signe de l’audace et de l’inventivité, voire même du scandale, a contribué à la vive renommée du NTE. Une des plus belles créations de cet auteur, metteur en scène, professeur, acteur et improvisateur, fut sans aucun doute la Ligue Nationale d’Improvisation (LNI) qu’il cofonda le 21 octobre 1977 avec Anne-Marie Laprade et Yvon Leduc. Ce fabuleux rêveur voulait que la LNI soit un endroit favorisant l’exploitation complète de l’imagination, sans n’y opposer aucune résistance.

C’est dans cet esprit que quatre des fondateurs de la ligue locale d’improvisation de Baie-Comeau, c’est-à-dire la LLI, remontent ensemble sur scène le temps de ce Prose-Café. Ainsi, Marcelle Beaudin, Richard Deschenes, Diane Hamel et Jean-Claude Rochette interpréteront, en lecture, les deux premières pièces de la trilogie de Robert Gravel. Lors de cette soirée, les quatre comparses prendront plaisir à prêter leur voix à l’humour grinçant de Durocher le millionnaire et de L’homme qui n’avait plus d’amis pour faire revivre les mots de ce roi du paradoxe. À l’instar de cet homme d’action, ce spectacle risque d’être tendrement baveux…

Les billets sont en vente au coût de 8 $ à la billetterie du Théâtre de Baie-Comeau, du lundi au vendredi de midi à 17 h ainsi qu’une heure avant la représentation. Les commandes téléphoniques sont acceptées au             418 295-2000       et il est possible de se procurer des billets sur le site internet du Théâtre au www.theatre-de-baie-comeau.ca .

-30-

Source : 
Céline Roussel
Agente de communication et de projets
Théâtre de Baie-Comeau

 

 

 

L’équipe de La Chant’Amuse reçoit une bourse de 13 000 $ du Conseil des arts et des lettres (CALQ) dans le cade de la Mesure Relance-Culture 2009-2010 - Soutien aux organismes et aux projets structurants afin d’être accompagnée par la consultante Monique Harton pour développer, entre autres, un plan d’action stratégique échelonné sur quatre ans.

Entamée au début du mois de mai, cette démarche soutenue par le CALQ entraîne un changement au sein du conseil d’administration ainsi Sylvi Boisclair, Diane Hamel, Chantale Lévesque, Jinny Marin, Nancy Nadeau, Vicky Gabrielle Perreault et Jean-Claude Rochette se retrouvent à la barre auprès de la directrice générale et artistique Josée Girard pour l’élaboration d’un plan d’activité. Bien sûr, la volonté de chacun est de continuer à ajouter une couleur singulière à cet organisme bien implanté dans son milieu.

Comme le mandat de madame Harton est aussi d’encourager le développement de projets structurants et durables, un changement tout autre à La Chant’Amuse s’impose. Effectivement, à sa création, l’organisme avait pour objectif de produire, notamment, des comédies musicales, des opérettes et des opéras. Les années ont fait que la vocation de La Chant ’Amuse s’est dessinée autrement puisque le théâtre de création occupe maintenant toute la place. Ce constat met en question la pertinence de créer des oeuvres à facture musicales. Préoccupée par le peu de relève en sol nord-côtier, la compagnie est également en position de remédier à la situation en se dotant d’un outil de formation. Tout converge à ce que soit revisitée la mission de cette compagnie de théâtre professionnel au début de juin.

Ce remue-ménage et ce remue-méninges seront bénéfiques pour l’apport culturel de l’organisme au milieu culturel de la région. Un moteur culturel comme celui-ci doit tenir compte de sa réalité et de sa place dans le secteur social et économique de la Côte-Nord. À cela s’ajoute le volet éducatif et formateur de la pratique théâtrale, car il est prépondérant de participer à stimuler la créativité du milieu autant chez les artistes, les spectateurs et les amateurs de théâtre. Le nouveau conseil d’administration et la direction générale et artistique en sont convaincus.

Ces deux fins de semaine d’idées bouillonnantes et constructives apportent un souffle nouveau à La Chant\'Amuse. Ces vingt-sept ans d’existence obligent.

-30-

Source :
Madame Josée Girard
Directrice générale et artistique

Information :
Madame Anne-Marie Gagnon
Responsable des communications

 

31 août 2009 – À quelques jours de la lecture publique Parcours de quatre écritures, présentée au Théâtre de Baie?Comeau le 8 septembre prochain, les quatre auteurs fébriles peaufinent leur texte.

Sous la supervision de l’auteur chevronné Louis?Dominique Lavigne, Josée Girard, Daniel Ongaro, Michel Pelletier et Claude Rodrigue retravaillent en ce moment leur pièce de théâtre mise en chantier lors de l’atelier 3 en novembre 2008. Au terme de l’atelier 4, se déroulant du 31 août au 3 septembre 2009, les textes seront remis aux lecteurs pour une lecture publique interactive où le public aura à se prononcer à propos de cette démarche de création.

Ainsi Serge Babin, Diane Hamel, Sébastien Tardif et Catherine Tremblay?Alix prêteront leur voix aux divers personnages issus de l’imaginaire de ces quatre auteurs nord?côtiers. Cette fois, habitué à diriger aussi ce type d’activité artistique, monsieur Lavigne agira à titre de metteur en scène de cette lecture. Pour cet artiste?formateur, il est satisfaisant que cette rencontre avec le public ait lieu. Elle dynamise la créativité de tous les participants. Parmi ces auteurs, certains en seront à leur première expérience professionnelle. Le défi est donc de taille ; l’excitation, d’autant plus grande.

Rappelons que ce projet est réalisé grâce au partenariat entre le Conseil régional et la culture et des communications Côte?Nord, La Chant’ Amuse et le Théâtre de Baie?Comeau. Conscients qu’unir leur force est un atout pour le milieu culturel de la région, ils invitent le public à venir jouer un rôle différent de celui auquel il est habitué pour donner écho à ce parcours de quatre écritures.

Les billets sont en vente au coût de 8 $ à la billetterie du Théâtre de Baie?Comeau, du lundi au jeudi de midi à 17 heures ainsi qu’une heure avant la représentation, soit mardi le 8 septembre. Les commandes téléphoniques avec les cartes de crédit Visa et Master Card sont acceptées au 418?295?2000.

? 30 ?

Source :
Jean?François Ouellet
Agent de développement culturel
Conseil régional de la culture et des communications de la Côte?Nord

Juin 2018
D L Ma Me J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30